mercredi 15 avril 2015

Le pull : avis (suite)

http://www.petitesmadeleines.fr/archive/2015/03/28/le-pull-sandrine-kao-5592373.html
 Un coup de cœur sur le blog des Petites Madeleines :
 "En parcourant ce résumé, je vous avoue que je n'avais pas compris le ton du roman. Je m'attendais à une sorte de "relooking" vestimentaire qui sauverait l'héroïne. Mais j'ai d'autant plus été surprise par le contenu poignant, par ces sentiments déchirant d'une ado qui ne trouve plus sa place dans sa famille, avec une amie qui s'éloigne et d'autres qui se jouent d'elle. J'ai parfaitement pu imaginer ces jeux de manipulation qui se jouent dans les couloirs du collège, ces amitiés au prix trop fort à payer, ces sentiments qui dépassent quand les hormones entrent en jeu et ces tentations dangereuses de se faire du mal pour avoir l'impression de maîtriser quelque chose. Je vois tous les jours mes élèves se débattre avec tout ça, et je sais que ce petit livre va vite trouver preneur!! Pour les plus jeunes des ados, pour une écriture vraie, simple et juste qui n'oublie pas de porter aussi de l'optimisme!"

http://aliasnoukette.fr/le-pull-sandrine-kao/ 
"Une couverture girly mais un contenu qui l’est beaucoup moins et ça, c’est une bonne surprise. L’air de rien, ce petit roman décrit d’une façon très juste la spirale du harcèlement. Des attitudes qu’on préfère taire, des gestes apparemment anodins qui laissent une empreinte indélébile, une angoisse et une culpabilité qui rongent de l’intérieur : Soline s’enfonce petit à petit dans une tristesse, un silence et un mutisme profonds, incapable d’exprimer ses sentiments sur ce qu’elle vit, à juste titre, comme un véritable traumatisme. Profondément meurtrie, la jeune fille se coupe du monde et extériorise sa souffrance en se faisant du mal…"

http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2015/04/le-pull-sandrine-kao.html#comment-form
Sur D'une berge à l'autre :
"J’avoue, je n’avais rien vu venir. Je pensais découvrir une histoire classique d’ado mal dans sa peau, mais c’est bien plus fin. Sandrine Kao propose une réflexion délicate et originale sur le harcèlement, un harcèlement aussi insidieux que pernicieux, poussant la victime à se demander si ce n’est pas elle qui imagine des choses, voire si ce n’est pas elle qui les encourage. Elle montre la façon dont l’angoisse monte peu à peu, les ravages que provoque une attitude déplacée que l’on subit en silence. [...] Un sujet grave abordé de façon positive, sans rien nier du mal être engendré mais en insistant sur le fait qu’il est toujours possible de s’en sortir. L’écriture pleine de sensibilité et de justesse fera longtemps résonner la voix de Soline dans l’esprit des jeunes lecteurs. Une vraie réussite."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire