jeudi 16 mai 2013

Concours !


Pour la sortie du Banc, je vous propose de gagner un exemplaire du roman : on va continuer à parler cuisine, puisque le personnage principal déjeune sur ce banc le midi. J'ai déjà évoqué plus bas les raviolis, alors, à vous de me raconter en commentaire un plat qui a marqué votre enfance, ou bien qui symbolise vos origines, ou tout autre anecdote culinaire qu'il vous plaira de me raconter. Je tirerai au sort parmi les participants pour désigner le gagnant !

16 commentaires:

  1. Un plat qui a marqué mon enfance ? La daube, ou toute viande bouillie de la cantine, ça a vraiment marqué mon enfance ! Mais pas comme tu le sous entends, je pense... :-p (Je me souviens encore de l'odeur nauséabonde)
    Un plat, pour de vrai, que j'aime : le Bulgogi biensûr, mais tu connais ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça oui, je me disais bien que tu allais finir par me citer un plat coréen quand même ! Miam Bulgogi !

      Supprimer
  2. Coucou Sandrine.
    Merci pour ce concours !
    Le plat qui a marqué mon enfance et qui reste aujourd'hui mon plat préféré... ce sont les gnocchi (de pommes de terre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il faut aussi me dire pourquoi c'est ton plat préféré ;-)

      Supprimer
    2. On n'en mangeait que rarement (ils venaient d'une épicerie fine qui vendait des pâtes fraîches) et, ce jour-là, c'était la fête ! Je n'étais pas très contente d'en manger si peu souvent mais c'est finalement ce qui a fait toute la magie de ce plat...
      Et je me rattrape aujourd'hui en en mangeant souvent... (Depuis peu, je les fais moi-même et j'en mange encore plus souvent ;-)

      Supprimer
  3. merci pour ce concours je tente ma chance
    moi, c est le hachis parmentier que preparait ma grand mere qui etait un delice
    nonolala1@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  4. Chouette ! Un concours ! Merci Sandrine !!
    Alors, pour ma part j'ai tout plein d'anecdotes sur mon enfance en rapport avec la nourriture, et surtout surtout la pâtisserie, parce que je suis gourmande !
    Par exemple, je devais avoir 8 ou 9 ans, j'avais trouvé dans "Mon quotidien" (petit journal pour enfant) une recette pour cuisiner des meringues "inratables". On dit partout que faire des meringues c'est super dur, mais grâce à cette recette je les ai toujours réussies ! Croquantes autour et fondantes à l’intérieur... Miam ! J'avais la côte avec mes meringues ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. le plat qui a marqué mon enfance est le soufflé au fromage que ma mère faisait, elle les préparait des ramequins individuels et quand elle les sortait du four et ils étaient très gonflés ! J'adorais les percés avec ma fourchette !
    merci pour ce jeu et longue vie à ton blog

    mon mail : jero69006@free.fr

    RépondreSupprimer
  6. Le farci poitevin de ma grand-mère, fabriqué avec l'oseille de mon grand-père. Un petit goût acidulé qui me fait saliver rien qu'en y pensant...

    Pour faire un farci poitevin "façon Éva", il faut :
    Un saladier de feuilles d'oseille
    6 œufs
    un peu de beurre
    un peu de lait
    du sel

    On fait revenir les feuilles d'oseille dans une poêle, avec un peu de beurre. Quand elles sont fondues, on rajoute les œufs battus en omelette et salés. On brasse sans interruption, en ajoutant régulièrement un peu de lait.
    Quand l'ensemble devient un peu granuleux, c'est prêt !

    On sert dans les assiettes et on arrose d'un peu de vinaigre de vin.
    Et moi, je dis : MIAM !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Le plat "madeleine de Proust" de mon enfance est le gâteau de foies de volailles. C'est une recette typique de rhônes Alpes et de la Bresse qui vient de ma grand mère paternelle, et ma maman a pris le relai à son décès pour me régaler. Encore aujourd'hui, à mon âge vénérable, elle n'en prépare souvent lorsque je vais la voir.
    Merci pour ce jeu.
    isabelle_demontes(at)hotmail.com

    RépondreSupprimer
  8. Un souvenir culinaire de mon enfance ce sont les pommes de terre sautées de ma grand-mère. Je ne sais pas comment elle faisait, mais elle arrivait à faire sauter des pommes de terres entières, bien rondes. Bien dorées à l'extérieur, leur chair moelleuse et délicieuse, c'était le plaisir du dimanche midi chez ma mamie.<3

    Merci pour ce concours
    princesse.leia at aliceadsl.fr

    RépondreSupprimer
  9. Oh un concours! Encore temps?
    Souvenir culinaire des dattes farcies que nous dégustions les jours de fête qui réunissaient la famille (cousins, cousines, tantes, oncles et proches...)
    Un moment de partage.
    Merci pour ce concours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Catherine, il est encore temps de participer... Tirage dimanche ! (En fait, j'attends l'arrivée imminente de mes exemplaires d'auteur !) Merci pour ce souvenir culinaire, ça a l'air bon !

      Supprimer
  10. Salut m'dame !
    Moi j'avais des grands-mères assez fortiches qui m'ont laissé des souvenirs de choucroutes, de paupiettes au vin blanc, de tarte aux cerises et de rôti jurassien. Le rôti jurassien, c'est un truc un peu space, le rôti est coupé en tranches dans lesquelles on intercale du lard fin et du gruyère. C'est très léger, comme tu peux imaginer... :-)

    RépondreSupprimer
  11. Bravo Sandrine!
    Le plat qui a marqué mon enfance, la soupe aux légumes et les crêpes coupées en petits morceaux et mélangées à la soupe. C'était délicieux. Aujourd'hui encore j'en fait et c'est mon fils qui se régale maintenant :)

    RépondreSupprimer
  12. CHouette un roman de Sandrine Kao ! Moi je me souviens d'un "christmas pudding" laissé à macérer plusieurs jours dans une pièce sombre, des arômes d'agrumes confis, de cognac, de noix et de mélasse, mmmm....

    RépondreSupprimer