mardi 12 juin 2012

Aurillac-Paris-Épinal


Sur les routes entre Aurillac-Paris-Épinal, il y en avait plein, des coquelicots. Ça m'a donné envie d'en dessiner, alors en voici un, extrait d'une planche en cours...

Aurillac, c'était bien : c'est tout un périple pour y aller mais le paysage vaut bien les six heures de train...
Interventions très sympathiques à l'école Saint-Joseph avec les classes de CM, de belles rencontres ou retrouvailles avec d'autres auteurs et illustrateurs invités (nous étions 36 alors ce serait bien long de citer tout le monde, mais j'ai vraiment été enchantée de faire la connaissance de nombre d'entre eux), dégustations de produits locaux et musique traditionnelle avec cabrette et danses auvergnates... Alors, un grand merci à Jean-Pierre pour l'organisation de ce salon, c'était très agréable.
Grâce à Marie-France qui a eu la gentillesse de passer nous voir, une photo en pleine action :


Et à côté de moi, il y avait une petite Marie qui s'était installée à ma table pour dessiner, et voilà le résultat : merci Marie de m'avoir offert ton dessin !


7 commentaires:

  1. Ton coquelicot est magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. Oui Aurillac c'était chouette ! Et j'ai vraiment été heureuse de te revoir !

    RépondreSupprimer
  3. You're welcome ^^ la prochaine fois on papote au moins 3 heures!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. "Gentil coquelicot, Mesdames Gentil coquelicot nouveau.
    J'n'en avais pas cueilli trois brins (bis)
    Qu'un rossignol vint sur ma main.... "

    RépondreSupprimer
  5. Le coquelicot et toi, vous êtes tout en beauté !

    RépondreSupprimer
  6. Nanou : Contente de t'avoir revue aussi !
    Marie-France : ok pas de soucis pour 3h de papotage, c'est quand tu veux !
    Valy, Sardine : merci pour le coquelicot ! (moi on ne me voit pas trop trop :-))
    Agnès : musique toujours ! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ahhhh les coquelicots... si beaux et fragiles, j'adore !

    RépondreSupprimer