samedi 18 décembre 2010

La rivière aux poissons

Quelques nouvelles de notre projet tandem avec Cécile Arnicot...
Cela faisait longtemps que j'avais envie d'écrire un conte inspiré des contes asiatiques. Voilà, c'est fait : vous y trouverez des paysages de rivières et de bambous, des animaux qui parlent, des esprits et deux amants, Lan Yu et Mei, entre joie et désespoir...
Alors, voici un petit extrait du texte, le tout début, et un aperçu d'une image de Cécile qui illustre le personnage de Mei :

© illustration Cécile Arnicot
Petite, j’ai souvent entendu les pêcheurs de mon village chanter cette chanson :

" De quelle couleur es-tu, rivière ?
Tu reflètes les herbes vertes qui te bordent,
le ciel bleu sans nuage,
mais les larmes de Lan Yu
qui se sont mêlées à ton eau
l’ont tant assombrie
que les poissons amoureux
s’y perdent."

L’air était si triste que j’en concevais un chagrin immense chaque fois que je l’entendais, sans même réellement en comprendre les paroles.
Puis un jour, j’ai su.


Cette rivière…
Bordée d’herbes folles, de hauts roseaux, de nénuphars aux pétales ivoire.
Des poissons, en abondance.
Lan Yu venait y pêcher. Mei, sa fiancée, le rejoignait souvent. En attendant les poissons, le pêcheur lui cueillait de petites fleurs d’eau pour en parer sa chevelure.
Ils s’aimaient tendrement.

Mais, peu de temps après, Lan Yu, les yeux plein de larmes, revint à la rivière.
Il déposa sur l’eau claire une barque que mille fleurs ornaient.
Le corps de sa bien-aimée s’y trouvait. Une fièvre violente l’avait emportée.
Lan Yu pleura pendant trois jours et trois nuits, et lorsqu’il se décida enfin à laisser l’embarcation funéraire se perdre dans les eaux, l’éloignant à jamais de sa fiancée, ses larmes coulaient encore. Elles se mêlèrent à l’eau de la rivière.

9 commentaires:

  1. Comme c'est beau et très émouvant! J'ai hâte d'en savoir plus!

    RépondreSupprimer
  2. Je prends toujours beaucoup de plaisir à lire tes textes!

    RépondreSupprimer
  3. huuuuuuuumm !! c'est un très joli début. Je me sens vraiment portée par le rythme de ton écriture!!

    RépondreSupprimer
  4. Un magnifique projet qui se profile...

    RépondreSupprimer
  5. Merci ! Et ce n'est qu'un début ! (rire !)

    RépondreSupprimer
  6. C'est magnifique! Quelle beauté du texte!

    RépondreSupprimer
  7. Merci Katou !
    Merci Baptistine ! :-)

    RépondreSupprimer