lundi 27 mars 2017

Vendée'Lire saison 8 avec Le Pull

De retour après une semaine de rencontres en Vendée à l'occasion de la sélection du Pull pour la 8e saison de Vendée'Lire...





Semaine intense mais riche, comme le montre la production des élèves de 5e et 4e rencontrés : deux dossiers vraiment bien construits, un sur Le Pull et l'autre sur Le Banc, des interviews fictives, des lettres de personnages, des fins revues 15 ans après pour Le Pull (parfois déconcertantes), deux vidéos dont l'une était tournée dans le décor idéal pour l'introduction du Pull, et l'autre façon bande annonce pour La Roue qui m'a laissé sans voix.


Question voix, un merci tout particulier à Marie, Anne, Frédéric qui ont été si attentionnés, mais aussi à Nathalie et Sylvie grâce à qui j'ai pu voir la mer, à Caroline, présidente de l'association, pour son enthousiasme communicatif, à Jean-Christophe pour sa compagnie, et bien sûr à tous les professeurs et élèves investis qui font de ces rencontres des moments riches d'échanges et de partage.

mercredi 15 mars 2017

Aarhus 39

https://www.hayfestival.com/aarhus39/
Aarhus, c'est la deuxième ville du Danemark, située sur la côte est du pays, elle est la capitale européenne de la culture en 2017.
39, c'est le nombre d'auteurs que le Hay Festival a sélectionné à travers l'Europe pour participer au festival de littérature jeunesse qui aura lieu en octobre à Aarhus.
Et j'en serai...

mercredi 1 mars 2017

Les Animaux de l'arche

Aujourd'hui paraît en librairie Les Animaux de l’arche, écrit par Kochka, aux éditions Grasset jeunesse.

Voici la présentation tirée du blog de Grasset jeunesse :
Avec Les Animaux de l’arche, Kochka nous emmène au Liban, où elle a grandi. Tandis qu’au-dehors, les tacatacatacata ont pris possession de la ville, les habitants se sont réfugiés sous la terre. Mademoiselle Razelle, ancienne institutrice, refuse d’accueillir la peur. Elle met tout le monde à contribution pour un grand projet : reconstituer la grande arche de Noé… Pour accompagner le texte délicat de Kochka, Sandrine Kao a accompli un magnifique travail d’illustrations, où les ombres jouent avec les papiers découpés. Un très beau roman illustré pour les 8 ans et +.
Ce nouveau texte de la collection du Yark, de La Boulangerie de la rue des dimanches, Vladimir et Clémence et Le Destin (presque)timbré d'Étienne Durillon parle avec douceur et espoir du quotidien d'une famille et de voisins réfugiés dans le sous-sol de leur immeuble pour se protéger de la guerre, dehors. Une institutrice met tout le monde à contribution pour dessiner sur les murs et abriter les animaux de la création...
 
Je vous laisse avec ma page préférée.


samedi 9 avril 2016

Rencontres !

La semaine dernière, j'étais au salon du livre Zinc Grenadine, à Épinal, pour y rencontrer des classes du côté de Neufchâteau, mais aussi à Uxegney et Épinal. C'était l'occasion de revoir les bénévoles du salon avec qui j'ai partagé les préparatifs des salons 2011-12-13. Un grand moment de nostalgie pour ces années passées dans les Vosges...

Quelques photos qui montrent que Zinc Grenadine est toujours ce salon aussi singulier et chaleureux...


Je suis même passée à la télévision locale : 
http://www.vosgestelevision.tv/info/l-hebdo


Ce mardi, j'ai également rencontré des lycéens lors d'un atelier à la BnF pour parler du métier d'auteur et d'illustrateur. Retour sur la rencontre en images.






Enfin, quelques nouvelles du Pull, mon dernier roman chez Syros : trois sélections (Lire et choisir 2016, Prix Réal 2016 – perdu à deux voix près ! –, Prix 4 saisons à lire) et une chronique dans La Revue des livres pour enfants, qui date un peu, mais que je n'avais pas reproduite ici.
Quant au Banc, il continue sa petite route avec une sélection pour le Prix Époque de Caen.




jeudi 2 juillet 2015

Un dessin...

... pour un faire-part de naissance. Et pour montrer que je continue à dessiner !

jeudi 25 juin 2015

Prix Passerelle pour Le Banc

Le Banc est lauréat du prix Passerelle 2014/2015 dans la catégorie CM2-6e !
Le détail du vote par ...

Quant au Pull, il continue sa route ; il est sélectionné pour Lire et choisir et pour le Prix de la Citoyenneté 2015/2016 catégorie 5e-4e.

Il est chroniqué chez Les livres de George :
https://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2015/05/09/le-pull-sandrine-kao-litterature-ado/#more-25100

et sur le site Ricochet :
http://www.ricochet-jeunes.org/critiques/livre/53996-le-pull

mercredi 15 avril 2015

Le pull : avis (suite)

http://www.petitesmadeleines.fr/archive/2015/03/28/le-pull-sandrine-kao-5592373.html
 Un coup de cœur sur le blog des Petites Madeleines :
 "En parcourant ce résumé, je vous avoue que je n'avais pas compris le ton du roman. Je m'attendais à une sorte de "relooking" vestimentaire qui sauverait l'héroïne. Mais j'ai d'autant plus été surprise par le contenu poignant, par ces sentiments déchirant d'une ado qui ne trouve plus sa place dans sa famille, avec une amie qui s'éloigne et d'autres qui se jouent d'elle. J'ai parfaitement pu imaginer ces jeux de manipulation qui se jouent dans les couloirs du collège, ces amitiés au prix trop fort à payer, ces sentiments qui dépassent quand les hormones entrent en jeu et ces tentations dangereuses de se faire du mal pour avoir l'impression de maîtriser quelque chose. Je vois tous les jours mes élèves se débattre avec tout ça, et je sais que ce petit livre va vite trouver preneur!! Pour les plus jeunes des ados, pour une écriture vraie, simple et juste qui n'oublie pas de porter aussi de l'optimisme!"

http://aliasnoukette.fr/le-pull-sandrine-kao/ 
"Une couverture girly mais un contenu qui l’est beaucoup moins et ça, c’est une bonne surprise. L’air de rien, ce petit roman décrit d’une façon très juste la spirale du harcèlement. Des attitudes qu’on préfère taire, des gestes apparemment anodins qui laissent une empreinte indélébile, une angoisse et une culpabilité qui rongent de l’intérieur : Soline s’enfonce petit à petit dans une tristesse, un silence et un mutisme profonds, incapable d’exprimer ses sentiments sur ce qu’elle vit, à juste titre, comme un véritable traumatisme. Profondément meurtrie, la jeune fille se coupe du monde et extériorise sa souffrance en se faisant du mal…"

http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2015/04/le-pull-sandrine-kao.html#comment-form
Sur D'une berge à l'autre :
"J’avoue, je n’avais rien vu venir. Je pensais découvrir une histoire classique d’ado mal dans sa peau, mais c’est bien plus fin. Sandrine Kao propose une réflexion délicate et originale sur le harcèlement, un harcèlement aussi insidieux que pernicieux, poussant la victime à se demander si ce n’est pas elle qui imagine des choses, voire si ce n’est pas elle qui les encourage. Elle montre la façon dont l’angoisse monte peu à peu, les ravages que provoque une attitude déplacée que l’on subit en silence. [...] Un sujet grave abordé de façon positive, sans rien nier du mal être engendré mais en insistant sur le fait qu’il est toujours possible de s’en sortir. L’écriture pleine de sensibilité et de justesse fera longtemps résonner la voix de Soline dans l’esprit des jeunes lecteurs. Une vraie réussite."